Les églises de Barousse, et particulièrement celles d'Aveux, Ourde et Samuran, témoignent d'un passé riche et de la foi qui animait les habitants du pays des quatre vallées d'Aure, du Magnoac, de la Neste et de la Barousse.

Les remarquables fresques de Greschny ornent plusieurs édifices ainsi que desretables ou tabernacles de Jean Ferrère…

 

 

Eglise du village d’Ourde

Eglise de style roman dédiée à St Martin, de taille modeste, la datation de la nef se situe aux environs du XIIème siècle et celle du clocher des XIIIème et XIVème siècle. Elle renferme de précieux témoignages pour certains classés monuments historique...

 

 

 

Eglise du village de Samuran

Edifice datant du XIIème siècle. On remarque une quantité importante de pierres de réemploi intérieur et extérieur.
Une urne funéraire ainsi qu’un sarcophage sont encore présents dans l’église.
L’intérieur de l’église est orné de fresques murales datant du XIVème et XVIème siècle dont la partie essentielle représente la Vierge allaitante (ce qui est assez rare).
L’église est inscrite à l’inventaire des monuments historiques.
Le patron du village est St Vincent.

 

La chapelle du Plan d’Ilheu

Chapelle romane du XIème, elle était autrefois l'église du village d'Ilheu abandonné en 1358 lors d'une peste qui désola ce village. Ancien domaine de la seigneurie de Bramevaque qui s'étendait de Bramevaque à Sarp.

 


Histoire

Marguerite d'Angoulême, sœur de François 1er, donatrice à la commune Gaudent. Sa fille Jeanne d'Albret, « seigneuresse » de Barousse, se sauva dans la nuit 13 au 14 décembre 1553 quand en mal d'accouchement du futur Henri IV, elle appela à son aide la Vierge Vénérée, lieu de dévotion de tous les baroussais.

Cette dévotion datant de cette épidémie de la peste où deux femmes enceintes avaient été épargnées en se réfugiant dans les quartiers estivaux, au-dessus du village déserté, devenant l’actuel village de Gaudent. Les villageois avaient traversé l’Ourse pour s’implanter rive droite du cours d’eau et recréer le village d’Ilheu que nous connaissons aujourd’hui. La Chapelle continue à être identifiée sous la dénomination « Chapelle du plan d’Ilheu » qui se trouve maintenant sur la commune de Gaudent.

Architecture
Construction romane, voûte de toiture en pierre, une seule petite nef avec absides en cul-de-four séparées par un arc retombant sur des tailloirs armés de têtes et de dessins d'un travail grossier. 
A l’entrée un arc ogival donne accès à une abside ouverte où est exposée la statue miraculeuse.
La chapelle a subi beaucoup de restaurations, partie avant de la nef, le clocher, les absides, la volute, toiture en pierre recouverte aujourd'hui d'un toit en ardoises.
Jean Lonard Pène / DARNET / L'ADRET / (La Barousse)- Armand SARRAMON (les quatre Vallées)- Michel CASTET (Historique familial)